Accueil Covid 19 Affaire AstraZeneca : L’Agence européenne du médicament « fermement convaincue » des...

Affaire AstraZeneca : L’Agence européenne du médicament « fermement convaincue » des bénéfices du vaccin

L’Agence européenne du médicament (EMA) s’est prononcée ce mardi au sujet de la polémique en cours autour du vaccin AstraZeneca contre la Covid-19. L’essentiel à retenir est que le régulateur européen reste « fermement convaincu » des bénéfices du vaccin en cours d’administration dans de nombreux pays dont le Togo.

L’Agence a réaffirmé queles bénéfices du vaccin AstraZeneca sont supérieurs au risque d’effets secondaires indésirables.

« Nous sommes toujours fermement convaincus que les avantages du vaccin AstraZeneca dans la prévention du Covid-19, avec son risque associé d’hospitalisation et de décès, l’emportent sur le risque de ces effets secondaires », a en effet indiqué la Directrice exécutive de l’EMA, Emer Cooke lors d’une visioconférence organisée par la Commission européenne.

Une quinzaine de pays au rang desquels l’Allemagne, la France et l’Italie, ont déjà suspendu par précaution l’utilisation du vaccin AstraZeneca, après le signalement de problèmes sanguins (notamment la thrombose) détectés chez certaines personnes vaccinées.

« A l’heure actuelle, rien n’indique que la vaccination ait causé ces problèmes. Ils n’ont pas été mentionnés dans les essais cliniques et ils ne sont pas répertoriés comme effets secondaires connus ou attendus », insiste Emer Cooke, ajoutant que l’EMA prend la situation « très au sérieux ». Les essais cliniques ont montré « de très petits nombres de développements de caillots sanguins », précise-t-elle.

De son côté, le groupe consultatif d’experts de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur la vaccination s’est également réuni ce mardi sur le même sujet du vaccin AstraZeneca. Et selon l’institution, il n’y avait pas de « rapport » avéré à ce stade, entre le vaccin et de graves problèmes sanguins observés chez des personnes vaccinées.

Au demeurant, la cacophonie demeure toujours sur l’utilisation de ce produit dans la riposte à la Covid-19. De nombreux pays continuent de jouer la prudence, en attendant de voir claire dans cette situation, même si le vaccin se présente actuellement un précieux outil de la stratégie de lutte contre la pandémie.

La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici