Accueil Actualité Diabète : Attention aux complications bucco-dentaires

Diabète : Attention aux complications bucco-dentaires

Les parodontopathies sont des maladies infectieuses des tissus de soutien de la dent (gencive, racine, os alvéolaire)

Les affections bucco-dentaires représentent les sixièmes complications du diabète après les rétinopathies (les yeux), les néphropathies (les reins), les artériopathies (les vaisseaux, sanguins), les neuropathies (les nerfs), et les dysfonctions érectiles (sexe).

Selon Dr Sikavi Odette Fagbégnon, Chirurgien-Dentiste, le diabète va entraîner au niveau de la bouche la diminution de la production de la salive : « Il en découle une sécheresse buccale, la diminution de la défense contre les infections puisque la salive contient des anticorps qui nous permettent de lutter contre les infections. Une augmentation du taux de sucre dans la salive et dans le fluide gingival qui est le liquide au contact de la gencive et de la dent : ceci va potentialiser la multiplication des bactéries. La modification de la paroi des vaisseaux sanguins : Observée en général chez le diabétique non équilibré, ceci va se répercuter au niveau de la gencive par des saignements et des infections », nous explique-t-elle.

Les parodontopathies

Les affections bucco-dentaires rencontrées chez le diabétique sont « la sécheresse buccale, les candi doses buccales dues au développement des champignons, les caries dentaires à cause de la prolifération bactérienne, les maladies de la gencive (gingivites) qui vont se compliquer et détruire l’os de soutien des dents entraînant la chute prématurée des dents. Un patient diabétique sur deux va présenter ces affections », énumère la spécialiste.

Lire aussi : La Coalition MNT-Togo se réjouit de l’appui de l’OMS aux patients diabétiques

Le patient diabétique dont le diabète n’est pas équilibré perdra plus rapidement ses dents. Les parodontopathies sont très fréquentes chez les patients diabétiques.

« La mauvaise hygiène bucco-dentaire manifestée par la présence de dépôts mous appelés plaque dentaire et durs appelés tartres sur les dents, va être la cause directe des parodontopathies. Les symptômes sont les saignements de la gencive, des mobilités dentaires, puis la chute des dents. Les infections graves des tissus de soutien de la dent peuvent aussi induire une insulino-résistance et aggraver le diabète. La prise en charge du diabète doit être pluridisciplinaire et inclure obligatoirement le chirurgien-dentiste. Le diabétique doit consulter son chirurgien-dentiste pour faire son détartrage deux fois dans l’année », souligne le Chirurgien-Dentiste.

Lire aussi : Maladies non transmissibles : La Coalition MNT-Togo tire la sonnette d’alarme

Malheureusement, beaucoup de patients diabétiques ne sont pas informés sur le risque des affections bucco-dentaires dans leur état et la nécessité d’un suivi par le chirurgien-dentiste.

Koffi NUKATA