Accueil Actualité Gestion de l’hygiène menstruelle : Plus de 500 élèves formés à...

Gestion de l’hygiène menstruelle : Plus de 500 élèves formés à Lomé par les associations ICTDP et 2A2D

Photo de famille à l’apothéose du projet

Après une année de mise en œuvre, les activités du projet dénommé « Appui à la gestion de l’hygiène menstruelle en milieu scolaire chez la jeune fille dans le Grand Lomé » ont connu leur apothéose ce samedi 28 mai sur une note de satisfaction selon les initiatrices que sont l’association Initiative Citoyenne pour la Transparence et le Développement Participatif (ICTDP) et son partenaire Action d’Autopromotion de Développement Durable (2A2D).

Améliorer l’hygiène menstruelle des jeunes filles dans les collèges et lycées du Grand Lomé à travers des formations et sensibilisations aussi bien des élèves filles que des garçons, tel est l’objectif principal de ce projet qui a permis de former plus de 500 élèves de 20 établissements en Gestion de l’hygiène menstruelle (GHM).

Par ailleurs, quatre (04) jeunes files couturières ont été également formées de même que 40 référents dans les établissements ciblés.

Une image des officiels lors de la cérémonie

« Je donne une note de 20 sur 20 à ce projet qui m’a appris à calculer mes cycles menstruels et m’entretenir lors des menstruations et éviter les grossesses précoces. J’ai également appris comment laver et réutiliser mes serviettes hygiéniques », s’est réjouie Mlle Babakan Yendoukoa, l’une des bénéficiaires.

Pour la coordinatrice du projet, Mme Sabine Dounwourgue (également coordinatrice de l’association ICTDP, les objectifs ont été atteints à 100 %.

« Nous sommes même au delà de nos attentes puisqu’en dehors des écoles et collèges sélectionnés, d’autres qui ont appris la thématique nous ont sollicité pour venir faire la formation dans leurs écoles. La dotation du livret intitulé ‘Mes 28 règles élémentairesa permis aux élèves de transmettre le message au-delà des écoles », a-t-elle indiqué.

Elle a invité les élèves formés et les points focaux dans les différents établissements à continuer partager les informations reçues avec leurs camarades qui n’ont pas eu la chance d’être formés.

« Pour sa part, l’ICTDP a enregistré toutes les recommandations et suggestions et vous rassure de sa disponibilité à soutenir en ce qui la concerne toutes initiatives ou projets visant la Gestion de l’hygiène menstruelle chez la jeune fille en milieu scolaire », a rassuré la coordinatrice.

Mme Sabine Dounwourgue, coordinatrice du projet

Au nom de l’association 2A2D, Hyppolite Damtaré a exprimé ses remerciements à tous les autres partenaires et institutions qui se sont impliqués d’une manière u d’une autre dans l’aboutissement heureux de ce projet en faveur des élèves.

Le projet a également reçu l’accompagnement technique de l’Association togolaise pour le bien-être familial (ATBEF) à travers des affiches de sensibilisation et des personnes ressources pour les formations. La présidente nationale de l’ATBEF, Mme Tabiou Ninko Epse Sonhaye a salué ce projet qui selon elle, vient appuyer les actions que mène l’Atbef sur le terrain dans le domaine de la santé sexuelle et de la reproduction.

A cette journée apothéose qui coïncide également avec la célébration de la journée mondiale de la menstruation, les uns et les autres ont exprimé le souhait que la fin de  ce projet marque aussi la fin de l’ignorance et du manque d’information sur la menstruation et la gestion de l’hygiène menstruelle.

David Soklou