Accueil Actualité « Plus un cancer est détecté tôt, plus les chances de guérison...

« Plus un cancer est détecté tôt, plus les chances de guérison sont importantes »

Le dépistage précoce permet de guérir le cancer de sein

Le cancer du sein reste première cause de mortalité par cancer chez les femmes dans le monde.

En 2020, la maladie a mis fin à la vie de 685 000 femmes principalement dans les pays les plus pauvres, où le dépistage et l’accès au traitement est compliqué selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

De nombreuses victimes sont également enregistrées chaque année au Togo : Plus de 900 cas de cancers en 2020 et avec 450 décès, selon la Ligue Togolaise contre le Cancer (LTCC). En cause, le retard de dépistage, car de nombreuses femmes pourraient être sauvées si elles avaient été diagnostiquées plus tôt. Elles arrivent souvent à l’hôpital à un stade avancé de leur cancer.

Une nouvelle campagne de dépistassions du cancer du sein dénommée « octobre rose » a été lancée jeudi dernier par l’Association « Espérance et Vie Nouvelle » et la LTCC pour qui « plus un cancer est détecté tôt, plus les chances de guérison sont importantes ».

L’objectif est d’attirer l’attention des décideurs qui ont semblé oublier la lutte contre le cancer du sein au détriment de la riposte à la Covid-19.

« L’objectif poursuivi pour cette année est la mobilisation collective agissante nationale pour soutenir les femmes et surtout celles atteintes du cancer de sein », a indiqué Stéphan Domefaa Awity, Directeur exécutif de l’ONG « Espérance et Vie Nouvelle ».

Chaque année, le mois d’octobre est l’occasion pour les femmes de participer gratuitement à un dépistage du cancer du sein. Ce cancer du sein peut aussi toucher l’homme mais dans une très faible proportion (moins de 1 % de l’ensemble des cas).

David S.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici