Accueil Covid 19 Polémique autour du vaccin AstraZeneca : Les pays seront situés ce mardi...

Polémique autour du vaccin AstraZeneca : Les pays seront situés ce mardi 16 mars

Le vaccin AstraZeneca causerait-il des troubles de la circulation sanguine ? Difficile pour le moment de réponde à cette question. Les pays (dont le Togo) ayant reçu les lots du vaccin du groupe pharmaceutique anglo-suédois pourront être situés sur la question, ce mardi 16 mars 2021.

En effet, c’est ce mardi après midi que l’Agence européenne des médicaments (EMA) devra rendre un avis sur l’opportunité de continuer (ou non) à utiliser le vaccin britannique contre la Covid-19, AstraZeneca qui fait l’objet de polémique depuis quelques jours.

Une dizaine de pays dont l’Allemagne, l’Italie et la France ce lundi, ont déjà décidé de suspendre « par précaution » l’utilisation du vaccin, après le signalement d’effets secondaires « possibles » notamment des cas de thromboses chez des personnes vaccinées, même si les recherches en cours n’ont pas encore clairement démontré le lien.

« L’Autorité européenne, l’EMA, rendra demain après-midi un avis sur le recours à ce vaccin (…); La décision qui a été prise en conformité aussi avec notre politique européenne est de suspendre par précaution la vaccination avec AstraZeneca en espérant la reprendre vite si l’avis de l’EMA le permet », a indiqué le chef de l’État français Emmanuel Macron au cours d’une conférence de presse avec le Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, à l’issue d’un sommet franco-espagnol, des propos relayés par nos confrères de la RFI

Lire aussi : « Il n’y a pas de raison de ne pas utiliser le vaccin d’AstraZeneca » (OMS)

De son côté, le groupe pharmaceutique producteur du vaccin AstraZeneca affirme qu’il n’y a « aucune preuve de risque aggravé » de caillot sanguin entraîné par son vaccin qui avait été homologué par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Pour rappel, c’est le Danemark qui a été le premier pays à suspendre provisoirement le 11 mars dernier le vaccin d’AstraZeneca, après des rapports de cas graves de formation de caillots sanguins chez des personnes ayant reçu le vaccin.

David Soklou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici