Accueil Sante maternelle Santé maternelle : le Fonds français MUSKOKA, de grands progrès réalisés au...

Santé maternelle : le Fonds français MUSKOKA, de grands progrès réalisés au Togo

Des responsables des agences onusiennes lors d’une rencontre bilan avec la présidente de l’Assemblée nationale

Au Togo, la mise en œuvre du Fonds français MUSKOKA a permis au pays d’améliorer fortement les indicateurs clés de développement en santé maternelle et infantile.

Grâce à ce fonds, le Togo a en effet enregistré des résultats probants en termes d’amélioration de la santé et le bien être des femmes, des nouveau-nés, des enfants et des adolescentes.

Le premier bilan du programme a été fait la semaine dernière avec les autorités togolaises par les responsables des agences du système des Nations-Unies et une mission de parlementaires français présente à Lomé pour l’occasion.

Selon les données publiées, grâce au fonds MUSKOKA, entre 2010 et 2020, 152.000 grossesses non désirées, 54.000 avortements provoqués et 400 décès maternels ont pu être évités.

Les interventions du programme Muskoka ont été réalisées au Togo à deux niveaux : au niveau stratégique, le fonds a permis non seulement d’accélérer le plaidoyer, mais aussi de développer des directives et stratégies, et de renforcer la collaboration entre les acteurs clés.

Pour ce qui est du niveau opérationnel, le Muskoka a permis d’opérationnaliser les stratégies en faveur du renforcement du système de santé, de l’amélioration de la santé et de l’état nutritionnel du nouveau-né, du jeune enfant, de l’adolescente et de la femme.

Ces résultats jugés encourageants ont été obtenus grâce aux différentes actions menées par les ministères de la santé, de l’action sociale, de l’éducation avec la mobilisation de quatre agences onusiennes  notamment l’UNICEF, de l’OMS, de l’UNFPA et de l’ONU Femmes. Entre 2012 et 2020, le budget alloué aux quatre agences est évalué à 13,582 millions d’euros.

Il faut souligner que divers axes d’interventions sont retenus dans le plan de travail conjoint à savoir la santé maternelle, la planification familiale, la santé de l’adolescent et la lutte contre les violences basées sur le genre et pratiques néfastes, la santé infantile et néonatale, et la nutrition.

Pour rappel, le Fonds Français MUSKOKA a pour objectif de réduire la mortalité maternelle, néonatale et infantile dans 9 pays d’Afrique de l’Ouest et Centrale.

David S.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici