Accueil Actualité Sida-Tuberculose-Paludisme : 18 milliards de dollars US pour sauver 20 millions de...

Sida-Tuberculose-Paludisme : 18 milliards de dollars US pour sauver 20 millions de vies

Lutter pour ce qui compte

Mobiliser 18 milliards de dollars US : C’est le souhait du Fonds mondial vis-à-vis de l’ensemble de la communauté internationale afin de sauver 20 millions de vies pour les trois prochaines années.

L’appel à mobilisation a été lancé lors de la septième reconstitution des ressources du Fonds mondial tenu du 19 au 21 septembre dernier à New York aux USA.

Au cours de la conférence des donateurs, le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a déjà recueilli des promesses de dons totalisant 14,25 milliards de dollars US pour financer le travail de son partenariat au cours des trois prochaines années.

« Vingt ans après la création du Fonds mondial, le monde est une fois de plus en crise », estime en effet l’institution qui appelle à « lutter pour ce qui compte » à savoir parvenir à vaincre le VIH, la tuberculose et le paludisme, et mettre par ailleurs un terme aux iniquités en matière de santé et protéger l’humanité des pandémies.

« Notre cible est de recueillir au moins 18 milliards de dollars US. Il s’agit du strict minimum requis pour remettre la lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme sur la voie du succès, pour bâtir des systèmes résistants et pérennes pour la santé et renforcer la préparation aux pandémies, et contribuer à un monde plus équitable et mieux protégé contre les menaces futures », fait savoir le Fonds mondial.

La conférence, tenue en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies, a connu la participation des représentants de plus de 45 pays (dont 18 chefs d’État et de gouvernement), des partenaires multilatéraux, des entreprises du secteur privé, des organisations de la société civile et des organisations communautaires.

Selon les estimations du Fonds mondial, les sommes recueillies devraient permettre de sauver 20 millions de vies, d’éviter 450 millions de nouvelles infections et de raviver l’espoir d’éliminer le sida, la tuberculose et le paludisme. Elles contribueront en outre au renforcement des systèmes de santé et des systèmes communautaires, qui ne doivent laisser personne de côté et résister aux crises futures.

La conférence de reconstitution du Fonds mondial est l’occasion pour le monde entier de relever le défi et de prendre des mesures audacieuses pour protéger tout le monde des maladies infectieuses les plus meurtrières.

Depuis sa création en 2002, le Fonds mondial a permis de sauver du VIH, de la tuberculose et du paludisme, au total 50 millions de vies en 20 ans, selon le nouveau rapport 2022 de l’institution.

David S.