Accueil Actualité Tabagisme : Des incidences économiques au-delà des ennuis de santé

Tabagisme : Des incidences économiques au-delà des ennuis de santé

Le tabagisme a des effets néfastes sur la santé

Cancer, obstruction des voies respiratoires, réduction de la fonction pulmonaire, les cardiopathies et les accidents vasculaires cérébraux (AVC) : les conséquences sanitaires liées à la consommation du tabac sont nombreuses.

En plus de ces conséquences sanitaires, le tabagisme est supposée avoir un coût en ce qu’il se ferait au détriment des dépenses pour la satisfaction de certains besoins essentiels comme l’alimentation, l’éducation, la santé, le logement entre autres.

Une étude sur l’« effet d’éviction de la consommation de tabac sur les dépenses de ménage au Togo »réalisée par le Centre Autonome d’Etudes et de Renforcement des Capacités pour le Développement au Togo (CADERDT) a permis de caractériser l’incidence des dépenses de tabac sur l’allocation budgétaire des ménages togolais.

Les résultats de l’étude publiés le 19 avril 2022 à Lomé indiquent en effet que la consommation de tabac par les ménages togolais est fortement tributaire des influences qui naissent des interactions sociales

Par ailleurs, l’achat des produits de tabac par les ménages ruraux  à revenu faible et intermédiaire contribue à évincer leurs dépenses de logement, d’éducation, d’hygiène, d’accès à l’énergie de cuisson et de divertissement.

« Il est vraiment de bon ton que la sonnette d’alarme soit tirée de sortes que les messages pour ralentir durablement la consommation du tabac soit portés vraiment très haut », a indiqué Richard PADAKALE, expert suivi et Evaluation des programmes au CADERDT.

L’étude recommande de renforcer la lutte contre l’achat du tabac et ses produits dérivés au Togo.

Les experts proposent en outre l’orientation des efforts de lutte antitabac vers les ménages à revenus faibles et intermédiaires des milieux ruraux à travers l’accentuation des campagnes de sensibilisation, la poursuite des efforts de lutte contre le tabagisme en l’occurrence à travers la mise en place d’un système mixte de taxation du tabac et ses produits dérivés, le renforcement de la lutte contre le commerce illicite des produits de tabac à travers l’amélioration du contrôle de leur marquage sécurisé obligatoire.

L’étude est réalisée avec l’appui technique et financier de la Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF).

Au Togo, le taux de prévalence du tabagisme au Togo est estimé à 0,9 % chez les femmes et 10,6 % chez les hommes de 15 à 49 ans, selon les résultats de l’enquête nationale par grappe à indicateurs multiples (MICS 2017).

David S.