Accueil Actualité Togo : La contractualisation va s’étendre à d’autres formations sanitaires

Togo : La contractualisation va s’étendre à d’autres formations sanitaires

Au Togo, l’approche contractuelle mise en œuvre depuis quelques années dans les centres de santé pilotes des trois niveaux de la pyramide sanitaire  a enregistré des résultats satisfaisants et encourageants, selon le gouvernement.

Le sujet a en effet fait l’objet d’une communication présentée le 04 mai dernier en conseil des ministres par le présentée par le Ministre de la santé, de l’hygiène publique et de l’accès universel aux soins Pr Moustafa Mijiyawa.

Selon le gouvernement, cette approche a permis entre autres d’améliorer l’offre de soins aux populations à travers une croissance du taux de fréquentation ; du nombre d’actes médicaux, d’une meilleure disponibilité des médicaments et une plus grande prise en charge des indigents.

« Par ailleurs, il a été constaté une amélioration de la situation financière des formations sanitaires concernées permettant un réinvestissement de ressources dégagées au bénéfice de l’amélioration du plateau technique », indique la note issue du Conseil qui s’est félicité des résultats obtenus et a instruit d’accélérer le processus d’évaluation externe de la démarche avant son extension.

Il faut rappeler que l’approche contractuelle a été déployée dans huit centres de santé notamment : le CHU-Sylvanus Olympio ; le CHU-Kara ; les CHR d’Atakpamé ; de Sokodé et de Dapaong ; le CHP de Blitta et de Notsè et le CMS de Siou.

La mise en œuvre de cette approche vise à assainir le cadre de gestion du secteur de la santé en vue de favoriser de nouveaux investissements et la mobilisation des partenaires techniques et financiers pour une meilleure qualité de soin en lien avec la feuille de route gouvernementale 2020-2025.

La Rédaction