Accueil Maladies Togo : Une nouvelle dynamique de lutte contre les maladies tropicales négligées

Togo : Une nouvelle dynamique de lutte contre les maladies tropicales négligées

Le Togo vient de réaffirmer son engagement à en finir avec les  Maladies tropicales négligées (MTN). Le pays a célébré en différé jeudi 18 février, la deuxième édition de la Journée mondiale des MTN autour du thème « Un jour nouveau dans la lutte contre les maladies tropicales négligées ». Occasion pour les autorités sanitaires de sonner la remobilisation des différents acteurs en faveur de l’élimination de ces maladies en tant que problème de santé publique.

Certes, l’urgence de la crise sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19 a porté un coup aux offensives contre les autres maladies notamment les MTN, mais le Togo ne compte pas céder au relâchement.

Au cours d’une rencontre avec la presse organisée dans le cadre de cette célébration, le Directeur général de l’action sanitaire Dr Essotoma Beweli (représentant le ministre de la santé) a en effet exhorté tous les acteurs à s’approprier les objectifs d’élimination de ces maladies en adhérant aux différentes interventions communautaires de santé publique offertes par les Agents de santé communautaires (ASC) pour une nette amélioration de l’état de santé des populations.

« Avec la pandémie à la COVID-19  la lutte contre les MTN doit connaître une nouvelle dynamique en suivant, non seulement les orientations selon la nouvelle feuille de route 2021-2030 de l’OMS que le Togo a adopté, mais également les nouvelles orientations en terme de prévention et de riposte contre ces MTN », a pour sa part indiqué le Dr DAVI Mawuli, représentant de la représentante résidente de l’OMS au Togo.

Le pays est déjà arrivé à bout de trois (03) d’entre ces maladies  à savoir la maladie du ver de Guinée (ou dracunculose), la filariose lymphatique (communément appelée éléphantiasis) et la trypanosomiase humaine africaine ou maladie du sommeil.

Pour rappel, la célébration de Journée mondiale des maladies tropicales négligées est prévue pour le 30 janvier de chaque année. Les MTN concernent une vingtaine d’affections essentiellement infectieuses, transmissibles et affectent plus d’un milliard de personnes dans 149 pays selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Près de 2 milliards de personnes en sont à risque dans le monde chaque année. Ces maladies (la lèpre, l’onchocercose, la bilharziose, les vers intestinaux, le trachome, les envenimations par morsure de serpent, l’ulcère de Buruli ou le pian entre autres) touchent principalement les personnes pauvres vivant dans les zones les plus marginalisées ayant peu ou pas accès à l’eau potable, à un assainissement et à des infrastructures sanitaires de base dans les pays à faible revenu.

Les MTN sont évitables et peuvent être éliminées et éradiquées comme problèmes de santé publique grâce à des interventions ciblées à l’image des traitements de masse, des campagnes de détection active de cas ou encore la lutte anti-vectorielle.

La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici