Accueil Covid 19 Vaccin contre la COVID-19 : l’Afrique s’engage dans l’initiative COVAX

Vaccin contre la COVID-19 : l’Afrique s’engage dans l’initiative COVAX

Les 54 pays africains ont tous exprimé leur intérêt pour la COVAX,  une initiative mondiale qui vise à obtenir au moins 220 millions de doses de ce vaccin pour le continent, une fois qu’il aura été homologué et approuvé.  Un engagement exprimé au moment où la course à la découverte de vaccins sûrs et efficaces contre la COVID-19 se poursuit.

Le sujet a fait l’objet d’une conférence de presse virtuelle initiée jeudi 03 septembre par le Bureau régional pour l’Afrique de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Déjà huit (08) pays d’Afrique ont accepté d’autofinancer leurs doses de vaccins par le biais de la plateforme COVAX. La manifestation d’intérêt se traduira par des engagements contractuels à se joindre à l’initiative d’ici le 18 septembre, et les paiements initiaux devront être effectués au plus tard le 9 octobre prochain.

Par ailleurs, 46 pays d’Afrique sont éligibles à l’instrument de financement, le COVAX AMC, qui a collecté environ 700 millions de dollars US sur un objectif initial de 2 milliards de dollars US de fonds de démarrage provenant de pays donateurs à revenu élevé, du secteur privé et de philanthropes.

« La COVAX est une initiative mondiale novatrice qui associera les pays africains et veillera à ce qu’ils ne soient pas laissés en fin de liste pour l’accès aux vaccins de la COVID-19. En allant au-delà du continent pour collaborer avec d’autres gouvernements et fabricants à l’échelle mondiale et en mettant en commun les pouvoirs d’achat, les pays peuvent protéger les personnes les plus vulnérables à la maladie en Afrique », a indiqué dans un communiqué de presse, Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique.

« Il est essentiel que les pays africains participent aux essais de vaccins, en plus des essais cliniques qui se déroulent dans d’autres régions du monde », a déclaré Dr Richard Hatchett, Directeur général de la CEPI, coalition qui dirige la recherche sur les vaccins COVAX.

« Pour déployer efficacement un vaccin dans les pays d’Afrique, il est essentiel que les communautés s’engagent et comprennent la nécessité de la vaccination », a pour sa par relevé le Dr Richard Mihigo, coordinateur du Programme de vaccination et de développement de vaccins au Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique.

« Il est important de commencer à travailler avec les communautés dès maintenant pour tracer la voie de l’une des plus grandes campagnes de vaccination que l’Afrique ait jamais connue », a-t-il ajouté.

L’initiative COVAX est codirigée par la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (en anglais ‘Coalition for Epidemic Preparedness Innovations’, CEPI), Gavi, l’Alliance pour les vaccins (Gavi) et l’OMS.

Il existe une collaboration entre les partenaires, les gouvernements et les fabricants avec pour objectif,  acheter suffisamment de doses de vaccins pour la protection des populations les plus vulnérables du continent. Une priorité sera accordée aux agents de santé, les personnes âgées et celles présentant des co-morbidités.

A la date du 03 septembre 2020, l’Afrique compte plus de 1 200 000 de cas de Coronavirus  avec plus d’un million de guérisons associées et 30 000 décès signalés, selon le Bureau de l’OMS pour la Région Afrique.

David SOKLOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici