Smile Train et Lifebox promeuvent un nouveau capnographe pour une chirurgie et une anesthésie plus sûres

Le Dr Julianna Nanimambi de l'hôpital CoRSU en Ouganda (deuxième à gauche, debout) fait participer des professionnels de l'anesthésie d'hôpitaux de toute l'Afrique de l'Est à une formation à la capnographie à l'hôpital ©Smile Train

Les organisations Smile Train et Lifebox se mettent ensemble pour promouvoir une chirurgie et une anesthésie plus sûres dans les blocs opératoires des pays à faibles revenus. Ceci, à travers le capnographe, un outil de surveillance qui indique si un patient est suffisamment alimenté en air pendant l’anesthésie.

A l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de l’anesthésie ce 16 octobre 2023, les deux organisations ont en effet exprimé leur engagement à travers le lancement du nouveau capnographe Smile Train-Lifebox, en collaboration avec leur partenaire industriel Zug Medical Systems. Il est couplé d’une formation à son utilisation pour le personnel d’anesthésie, notamment au Bénin, en Éthiopie, aux Philippines et en Ouganda.

Le projet s’inscrit dans le cadre de l’initiative « Smile Train-Lifebox » pour une chirurgie et une anesthésie sûres, qui vise à renforcer la sécurité de l’anesthésie et des soins chirurgicaux pédiatriques dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.

Cette année, 350 blocs opératoires à faibles ressources seront ainsi équipés du nouveau capnographe Smile Train-Lifebox, avec l’idée de combler un déficit d’accès qui met en péril la vie des personnes qui subissent une intervention chirurgicale dans les régions à faibles ressources.

Importance du capnographe

Smile Train et Lifebox expliquent qu’un capnographe est le meilleur outil pour détecter une cause majeure de complications et de décès liés à l’anesthésie dans les pays à faibles ressources, et que l’augmentation du nombre de capnographies disponibles permettra de combler le fossé en matière de sécurité de l’anesthésie pour les personnes (y compris les enfants) subissant une intervention chirurgicale dans des environnements à faibles ressources.

La capnographie reste en effet largement indisponible dans la plupart des blocs opératoires des pays à faibles ressources, les recherches montrant qu’il y a souvent un écart de 100 % entre le besoin de capnographie et sa disponibilité dans les pays à faibles revenus.

« Mettre une personne sous anesthésie sans capnographe, c’est comme voler à l’aveugle – vous ne disposez pas des informations de base nécessaires pour assurer sa sécurité », a déclaré le Dr Zipporah Gathuya, anesthésiste pédiatrique à l’hôpital de Nairobi, au Kenya, et membre du comité consultatif médical mondial de Smile Train.

« En tant que prestataires de soins de santé, nous sommes préoccupés par le fait que nos patients chirurgicaux ne sont pas surveillés par ce dispositif essentiel, même s’il s’agit d’une pratique courante dans les pays riches. La capnographie ne devrait pas être un privilège ; c’est une exigence pour la sécurité des patients partout, et elle est nécessaire maintenant », a-t-elle ajouté.

« Depuis plus d’une décennie, Smile Train travaille avec Lifebox pour équiper les hôpitaux du monde entier d’outils de surveillance essentiels pour les enfants qui subissent une intervention chirurgicale », a pour sa part indiqué la présidente-directrice générale de Smile Train Mme Susannah Schaefer, estimant que « le lancement du capnographe Smile Train-Lifebox aura un impact transformateur sur la sécurité de chaque enfant atteint de fente qui subit une intervention chirurgicale – renforçant ainsi la sécurité chirurgicale pour tous les patients opérés ».

L’anesthésiste, directrice de la sécurité des programmes à Smile Train, Dr Elizabeth Igaga a expliqué que la capnographie protège les patients opérés aux États-Unis depuis plus de 30 ans et pourtant, jusqu’à présent, cet outil de surveillance qui sauve des vies est malheureusement resté inaccessible pour la plupart des blocs opératoires en Afrique.

« La mise à disposition du capnographe Smile Train-Lifebox à un prix abordable est la première étape significative pour combler ce fossé », a-t-elle fait savoir, espérant que l’OMS prendra des mesures urgentes pour modifier les directives relatives à l’utilisation de la capnographie dans le cadre d’une anesthésie sûre, afin de permettre son adoption rapide par les pays à revenu faible ou intermédiaire.

De haute qualité, convivial, abordable, et doté d’une construction robuste et d’une batterie de longue durée, le capnographe Smile Train-Lifebox répond selon les promoteurs, à des spécifications rigoureuses pour la surveillance des patients pédiatriques et l’utilisation dans des environnements à faibles ressources. Il a fait également l’objet de tests rigoureux en laboratoire et sur le terrain.

Pour rappel, Smile Train, la plus grande organisation mondiale de lutte contre la fente. Lifebox est pour sa part une organisation mondiale à but non lucratif qui sauve des vies grâce à une chirurgie et une anesthésie plus sûres. Grâce à des outils, des formations et des partenariats, Lifebox comble en effet les lacunes critiques des systèmes chirurgicaux afin de rendre la chirurgie et l’anesthésie plus sûres dans le monde entier.

David S.