Accueil Covid 19 Djibril Mohaman : « Nous devons tous nous faire vacciner pour avoir...

Djibril Mohaman : « Nous devons tous nous faire vacciner pour avoir une immunité collective »

Djibril Mohaman

Au Togo, la campagne de vaccination des populations contre la Covid-19 se poursuit, mais timidement. Malgré les sensibilisations et la facilitation des procédures d’enregistrement, de nombreuses personnes hésitent toujours à aller se faire administrer la dose de vaccin dans les centres dédiés.

Les autorités sanitaires continuent tout de même de lancer un appel à la population pour se faire vacciner et se protéger contre le virus.

L’ambition est d’abord de parvenir à l’immunité collective, soit la vaccination d’au moins 60 % de population, avec l’idée que beaucoup de gens sont suffisamment immunisés pour pouvoir interrompre la chaîne de contamination de cette affection.

Lire aussi : Covid-19 : La vaccination, une mesure complémentaire aux gestes barrières

« Nous devons tous nous faire vacciner pour avoir une immunité collective, ce qui nous permettra de reprendre une vie normale. Il faut un engagement de tout un chacun pour la survie de nous tous », a en effet indiqué le Médecin Colonel Djibril Mohaman, coordonnateur national de la gestion de la riposte à la Covid-19 au Togo.

Ce dernier rassure encore une fois la population qu’il invite par ailleurs à la prudence afin de ne pas tomber dans le piège des fausses informations qui circulent notamment sur les réseaux sociaux.

A ce jour, plus de 100.000 personnes ont déjà reçu leur première dose de vaccin AstraZeneca, dans un pays de plus de 8.000.000 d’habitants, sachant que les moins de 20 ans ne sont pas concernés par la vaccination.

Lire aussi : Vaccin anti-Covid : « Il n’y a pas de raison d’avoir peur » (Pr Didier EKOUEVI)

Il faut rappeler que depuis début 2021, le Togo fait face à une flambée de cas de Covid-19, dont la majorité se concentre dans la capitale Lomé et son agglomération. La principale cause de cette augmentation des contaminations est le relâchement dans le respect des mesures barrières et autres mesures restrictives, selon les autorités sanitaires.

« Les cas continuent par augmenter et les moyens pour lutter restent les mesures barrières que sont : le port des masques, la distanciation physique et le lavage des mains mais aussi le respect des mesures restrictives : éviter les rassemblements et enfin le point essentiel : c’est la vaccination », a insisté Djibril Mohaman.

A la date du 12 avril 2021, le Togo est à 12.034 cas confirmés de Covid-19 dont 2.615 cas actifs, 9.303 personnes guéries et 116 décès.

Cris DADA/ La Rédaction